De la justice

Conversation entendue ce dimanche matin entre deux employés d’un magasin d’une des grandes chaînes ouvertes 7jours/7 à Paris.

L’un se vantait et rigolait de ses combines pour payer moins de taxes à la douane d’un pays africain : “S’il y a 800 euros de frais de douane, le douanier n’en déclare que 400 et je lui donne 150 en liquide.”

Réponse de la caissière : “Tu ne devrais pas rigoler, c’est à cause de gens comme toi que nous nous trinquons.”

Il y a des puissants qui trichent à grande échelle (évasion fiscale, abus de biens sociaux…), il y a des petits malins qui ont des petites combines et il y a tout un peuple de petites gens attaché à la justice et à l’État de droit, des gens droits dans leurs bottes.

J’ai une immense admiration pour cette caissière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *